Accueillir un chien venant d’un refuge

Categories Conseils pratiques

Vous venez d’adopter un chien venant d’un refuge, et il est probable que celui-ci ait plus de 3 mois. Peut-être que vous connaissez son histoire, mais il est fort possible que vous ne sachiez pas tout, ou que vous ne sachiez même rien du tout.

Quoi qu’il en soit, cet animal aura souffert d’un abandon et il aura besoin de temps pour s’adapter à son nouveau milieu de vie. Il vous faudra donc être patient, on compte deux mois d’adaptation pour un chien venant d’un refuge.

La patience est le maître mot. Vous allez vous retrouver face à un chien qui à passé la période sensible de sa vie, vous ne pourrez plus « moduler » son tempérament comme vous auriez pu le faire avec un chiot de deux ou trois mois. Il lui faudra du temps pour apprendre les règles de son nouveau milieu de vie et s’adapter à sa nouvelle vie.

Son arrivée à la maison

Quand vous arrivez chez vous, laissez le chien explorer son nouvel environnement à son aise. Mettez à sa disposition de l’eau fraîche et des croquettes*. Soyez patient et laissez-lui du temps. Il faudra être doux et éviter les mouvements brusques. C’est à lui de choisir le moment où il voudra vous approcher.

Si vous avez des enfants, ils seront probablement très excités d’accueillir leur nouvel animal et c’est normal. Mais cette excitation peut être néfaste pour le chien qui risque de se sentir acculé. Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Vos enfants sont capables de comprendre qu’il faut rester calme et réussiront à se contenir si vous leur expliquez que c’est important pour leur nouveau compagnon qu’ils restent calmes.
  • Sinon, le plus pratique est sans doute d’accueillir le chien quand vos enfants sont absents, ils seront tout aussi heureux de le découvrir en rentrant à la maison et ça permettra à votre chien d’appréhender tranquillement son nouvel environnement en arrivant.

Votre chien aura besoin d’être rassuré lors de ses premiers jours chez vous, alors mettez en place des rituels, sortez-le et donnez lui à manger à des heures fixes. Installez son panier dans un endroit calme. Il faut qu’il voit cet endroit comme un lieu de tranquillité, alors quand il y ait laisse le se reposer et n’allez pas le déranger, même si c’est pour le caresser.

animal-1851357_1920L’idéal est d’être présent les jours qui suivent l’adoption d’un chien, il faut éviter de le laisser tout seul dès le lendemain. Il a besoin qu’on s’occupe de lui.

Voici cinq conseils pratiques qui vous aideront à vous préparer pour recevoir votre chien dans les meilleurs conditions.

Si vous avez d’autres animaux

Si vous avez déjà un chien, il faudra lui présenter le nouvel arrivant. La plupart des refuges vous proposent que les deux chiens se rencontrent sur place pour s’assurer que les deux animaux s’entendent.

Si ce n’est pas le cas, organisez les présentations dans un milieu neutre. Il est important que cette rencontre ne se déroule pas chez vous, car sinon votre chien pourrait agresser celui que vous venez d’adopter parce qu’il le considère comme un intrus sur son territoire.

Quand vous ramènerez les deux chiens à la maison, laissez d’abord le nouvel arrivant faire son tour tranquillement pour découvrir son nouveau chez lui avant de lâcher le deuxième.

Prenez le temps d’observer les chiens et leurs réactions.

Si vous avez un chat, j’ai posté un article sur la cohabitation chien / chat qui vous aidera à introduire votre nouveau compagnon auprès de celui-ci.

Et après ?

Les chiens venant de refuge souffrent souvent d’hyper attachement car ce sont des chiens qui ont été abandonnés. Alors pour éviter que votre chien n’en souffre, mettez toutes les chances de votre côté et respectez certaines règles. Par exemple, ignorez-le quand vous partez, et même s’il vous fait la fête quand vous rentrez ne lui prêter pas attention. Il ne faut pas mettre en place de rituel quand vous partez, car sinon vous renforcerez son angoisse de séparation.

Lors des premières balades, ne lâchez pas votre nouveau chien. Il lui faudra un peu de temps pour comprendre que vous êtes son maître et qu’il doit revenir quand vous l’appelez. Et d’ailleurs, savez-vous s’il connaît réellement le rappel ? S’il ne risque pas de partir en courant en voyant un congénère ou un lapin ?

Enfin, tenez-vous dès le départ aux règles que vous voulez imposer à votre chien. Si vous ne voulez pas qu’il monte sur le canapé, il faudra que ça soit ainsi dès son arrivée. On se laisse facilement amadouer par la petite bouille attendrissante de nos chiens, surtout quand ils ont un passé difficile. Mais c’est important pour lui et pour votre future vie commune, car il aura du mal à comprendre que tout à coup vous changiez d’avis.

* Concernant son alimentation, cet article vous permettra de savoir comment faire la transition.